Les mordillements

Votre chiot vous mordille les mains sans arrêt et ne vous laisse aucun répit même lorsque vous marchez ? Pas de panique, il existe des solutions pour faire comprendre à votre chiot que les mains ne sont pas des jouets et que lorsqu’il les mord ça vous fait mal…

Pourquoi un chiot mordille-t-il ?

Premièrement, il est simple mais indispensable de rappeler, qu’un chiot est un bébé. Comme son congénère humain, il découvre son environnement avec sa bouche et il a un besoin irrépressible de faire ses dents surtout lorsqu’il perd ses dents de lait. Il va naturellement mordiller chaque chose à portée de mâchoire et le plus souvent ce sont vos meubles ou vos mains.

De plus, pour communiquer avec sa famille, un chiot adore mordiller les pattes de maman ou les oreilles de ses frères et sœurs et vous l’aurez compris, il vous considère comme sa famille, c’est donc normal qu’il tente de reproduire ce geste avec vous.

Lorsque votre chiot n’a que quelques semaines, il a encore ses dents de lait et n’a presque pas de force dans sa mâchoire. Lorsque vous le voyez essayer de grignoter vos doigts, vous aurez tendance à trouver cela « mignon » et certains vont même « donner » leur main au chiot pour que celui-ci puisse s’amuser. Sauf que, bébé devient grand, et lorsqu’il acquière ses dents définitives ainsi qu’une mâchoire puissante, il est beaucoup moins mignon ou drôle de le sentir vous mordiller vos mains. Seulement, il vous a vu s’amuser avec lui toute sa jeunesse et aura du mal à comprendre pourquoi vous n’acceptez plus de jouer avec vos mains. Il est donc important de ne pas laisser s’installer cette habitude.
 
Comment éviter les mordillements

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, votre chiot va mordiller pour deux raisons.
Premièrement, comme tout bébé, il a besoin de faire ses dents. C’est un besoin qu’on ne peut pas refréner, mais il existe de nombreux objets ou jouets pour lui permettre d’assouvir ce besoin sans vous faire mal ou sans abîmer vos meubles : sabot de veau, corne de cerf, haltère en bois, kong (jouet souple). Vous devez toujours laisser ce type de jouet à sa disposition pour qu’il puisse se défouler.

Deuxièmement, c’est un moyen de communication que chaque chien développe de manière naturelle. Il est important que votre chiot rencontre des chiens adultes pour qu’il apprenne l’inhibition de la morsure. En effet, si votre chiot ne se fait jamais mordre, comment peut-il comprendre que cela fait mal ? Le mettre en relation avec des chiens adultes va lui permettre d’apprendre à maîtriser sa force. Bien entendu, le chien adulte devra être de tempérament calme et un bon communiquant.

 

 

 

Comment réagir face aux mordillements


Lorsque vous jouez avec lui, s’il commence à vous mordiller, stoppez immédiatement le jeu. Il est important de l’ignorer complètement le temps qu’il se calme, ce qui veut dire, ne plus lui parler, ne plus le regarder et faire comme s’il n’existait pas. S’il recommence à vous mordiller pour avoir de l’attention, ignorez-le ou quittez la pièce quelques secondes.
Ce n’est que lorsqu’il se sera apaisé que vous pouvez reprendre le jeu et s’il s’excite à nouveau et qu’il recommence à vous mordre au sang, il faut réfléchir à un jeu plus adapté ou vos mains n’auront pas le premier rôle.

Dans un premier temps le chiot va se sentir frustré de votre manque d’intérêt. Il va peut-être tenter de vous mordiller encore plus où de développer d’autres comportements pour que votre attention soit portée vers lui mais c’est lors de cette phase qu’il est important de ne surtout pas lâcher et de continuer à l’ignorer .

 

N’oubliez pas que tous les comportements où les actes de votre chien n’ont qu’un seul but : le satisfaire. Si le comportement indésirable perdure ou s’intensifie, c’est qu’il y a un élément “renforçateur” qui l’incite à continuer.

 

Vous pouvez également détourner son attention sur ce qu’il peut mordiller, bien entendu il faudra répéter l’action sans relâche.

Soyez cohérent & patient

Il est important que toute la famille réagisse de la même manière face aux mordillements. Si certains continuent de l’accepter votre chiot ne comprendra pas qu’il doit arrêter.

Comme nous le disions au début de cet article, le mordillement est notamment lié à la perte des dents de lait. Il s’arrêtera lorsque celles-ci seront tombées, ne pensez pas que ce comportement va se calmer en quelques semaines. Il faut donc être patient et lui laisser des jouets à mordiller pour qu’il puisse se défouler sans vous faire mal.
 

 

Ce qu’il ne faut pas faire :

 

Lui dire « non » en s’énervant : pour votre chien « non » veut dire « stop ». Il arrêtera de mordiller pendant quelques secondes mais il n’assimilera pas qu’il ne faut plus du tout mordiller. Pour être sûr qu’il ne recommence plus, il faut qu’il développe un autre comportement qui remplace le mordillement. Le non n’apprend pas un nouveau comportement mais stop l’action donc il arrêtera peut-être dans la seconde mais il n’apprendra pas à ne plus mordre.

Le repousser : lorsque votre chien joue avec vous et que vous le repoussez, celui-ci pense que vous jouez avec lui. Il sera donc content et il reviendra à la charge en vous mordillant d’autant plus. Cela risque de renforcer encore plus son comportement.

Lui pincer la babine, le mordre ou avoir un contact physique douloureux : A par lui faire mal ou lui faire peur cela ne va rien lui apprendre. Vous risquez simplement de briser la relation entre vous et qu’il développe de la crainte envers vous.

 

L’apprentissage du mordillement peut prendre un certain temps en fonction de l’animal alors,  ce n’est pas parce que ça ne marche pas pendant une semaine qu’il faut tout arrêter.

Persévérez et les mordillements diminueront après la chute de toutes les dents de lait !

Visit Us On FacebookVisit Us On Instagram